AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Bienvenue




AlmostDawn


Aller en bas 

  L'univers


Mer 18 Jan 2017, 07:25
    

Tu viens de mettre les pieds en 2150. Des hommes, aux cultures différentes, échoués sur un continent condamné, apprennent à vivre les uns avec les autres, sur une planète que leurs ancêtres ont anéantie naguère. Un monde aux ressources limitées. La guerre, la souffrance et la haine n’ont pourtant jamais quitté quiconque depuis ce Jour. Les erreurs du passé seront-elles un jour comprises? Existe-t-il seulement un fil conducteur pouvant unir tous les peuples en un seul? Combien de morts devront peindre de sang ce paysage unique avant qu’une seule personne ne dise « la vengeance engendre trop de sacrifices pour que nous continuions sur cette voie. »

Le contexte est présentement basé sur la saison 3 de The 100, au moment où « les ennemis scientifiques » semblent disparus, où les natifs reprennent le contrôle de leurs terres et où les hommes venus du ciel essaient de s’intégrer dans un monde qu’ils n’ont jamais réellement connu. La saison trois est reprise sur une nouvelle trame, à nos soins, tout en suivant une certaine logique avec la série. Quelques dénouements sont modelés avec finesse par des esprits créatifs afin qu’ils puissent différer de la série. Nous commençons en douceur de sorte que tu puisses te familiariser avec Almost Dawn. Pourquoi respectons-nous quelques éléments de la série? Parce que nous sommes fiers d’apprécier la série et qu’elle mérite notre respect. Il importe donc de respecter un minimum l’univers qu’est The 100.

À l'origine de tout


Plus de 100 ans avant aujourd'hui, existait Becca. En plus de se spécialiser en médecine, Becca était une éminente scientifique qui basait ses recherches sur les intelligences artificielles. À long terme, le projet qui lui tenait le plus à cœur était A.L.I.E., un programme informatique.

Becca et son équipe étaient installés dans une station orbitale : Polaris. Laquelle a été leur refuge pendant un temps.

A.L.I.E. devait devenir la solution à tous les maux de ce monde, de la planète Terre. Becca voulait transmettre à son programme d'intelligence artificielle la faculté de réfléchir de manière autonome. Prématurément, un  nom - en l’occurrence A.LI.E., une personnalité et un physique ont été attribués à A.L.I.E. qui est devenue la réplique identique de sa créatrice. Cette version était la première, le prototype qui devait prouver au gouvernement que le monde serait sauvé. Fièrement et, avec conviction, Becca prétendait que A.L.I.E. trouverait la solution ultime à la surpopulation.

Le verdict est rapidement tombé. A.L.I.E. était dangereuse. Elle sous-entendait que les êtres humains devaient être exterminés. Selon son raisonnement robotisé, les statistiques ne démentaient pas. Elle a verrouillé les serveurs et elle a enclenché l'autodestruction des pays. Pris au dépourvu, Becca et ses collègues ont assisté à la guerre par le hublot de leur station toujours en orbite autour de la Terre.

En parallèle, Becca travaillait sur un remède contre les radiations. Dès que son produit a été achevé, elle se l’est injectée. Ce remède avait pour conséquence de noircir son sang. Grâce à cette nouvelle faculté, grâce à ce sang noir, elle pouvait s’implanter la seconde intelligence artificielle qu’elle avait mise au point pour corriger les défaillances de A.L.I.E. 1.

Pramheda


Pour plusieurs, le monde s'était éteint lors de la troisième guerre mondiale, lorsque Praimfaya avait tout rasé sur son passage. Un holocauste nucléaire a décimé la totalité de la population terrestre, laissant derrière lui un hiver nucléaire. Par milliers, des hommes sont morts. Des survivants sont restés isolés en orbite autour de la Terre pour se préserver des radiations sous l'atmosphère. La tempête, nommée Praimfaya, a laissé dans son sillage un souffle toxique et dévastateur.

Deux ans après la guerre nucléaire, une navette est tombée du ciel. Becca est arrivée sur Terre avec un remède contre les radiations. Ce même produit a permis à des lignées d’obtenir le sang noir, en langue native : les«  Natblidas. » Les survivants de la guerre l’ont nommée Becca Premheda. Autrement dit, la première commandante. En tombant du ciel, les survivants avaient vu en elle une divinité. Sa modernité était captivante. Elle avait montré qu'elle pouvait sauver des vies.

La navette dans laquelle est arrivée Becca est aujourd'hui terni par le temps. Nul ne se souvient de son origine. Seuls les lettres « Polis » figurent encore sur la navette. La ville arbore fièrement ce nom en l'honneur des lettres inscrites sur la navette. La navette se trouve dans un temple réservé à l'Heda actuelle, quelque part dans la ville.

Lors de la guerre, les nations se sont entretuées, des hommes et des femmes ont trouvé refuge dans des abris, survivant ainsi à la fatalité de la fin du monde. Après plusieurs années, l’hiver nucléaire s’est calmé, tandis qu’une nouvelle loi était mise en place. Une loi dangereuse, sauvage. Des clans et des alliances se sont formés, une hiérarchie s’est installée. Les hommes de la Terre sont devenus des combattants. Les terres occupées sont leur domaine. Ils ont appris à vivre avec cette nouvelle nature indomptable, pendant que les animaux retournaient à l’état de bête. Les Grounders ont appris à vivre dans cette jungle. Ils ont dû se battre pour leur survie.

C'est en 2144 que Lexa a obtenu son titre de Heda. Elle possédait une sagesse qu’aucun autre commandant n’avait eue auparavant. Même si une Alliance existait déjà avec certains clans, elle est parvenue à rallier d’autres clans pour créer une Coalition. Douze clans appartenaient alors à la Coalition. Cette Alliance leur permettait, en partie, de se protéger contre les hommes de la montagne.

La journée des 100


L’Arche était équipée d’une station dite la Station Prison. Sa particularité était de garder captifs uniquement des mineurs ayant enfreint la loi. Suite à de nombreux problèmes techniques enregistrés sur l’Arche, le Conseil a choisi d’envoyer sur Terre - le 13 septembre 2149 - 100 prisonniers afin de vérifier la fiabilité de cette dernière. À leur arrivée, c’était un monde nouveau, un monde à découvrir. Pour la première fois de leur vie, ils pouvaient goûter à une véritable liberté. Ils pensaient pouvoir vivre de manière autonome, mais ils ont pris conscience que la survie était plus complexe que respirer, chose qui n’était déjà pas aisée sur l’Arche. Ils devaient construire des abris, ils devaient trouver de la nourriture, ils devaient chasser, ils devaient découvrir les lieux, mais – avant tout – ils devaient apprendre à coexister les uns les autres. Le chaos s’est immiscé entre eux. Rapidement, Bellamy Blake s’est démarqué du lot. Il était surnommé « le prisonnier 101. » Il n’avait pas été envoyé sur Terre avec les autres. Ce n’était ni un mineur ni un délinquant. Lorsque la navette a été envoyée sur Terre, il a voulu protégé sa sœur, Octavia Blake, enfermée contre son gré pour le crime d’être née. L’Arche était strictement claire sur la loi des naissances. Bellamy s’est donc imposé au groupe en se montrant offensif et territorial. Sans difficulté, des sous-fifres l’ont suivi dans ses démarches. Ces sangsues obéissaient aveuglément à ses règles. Lors d’une expédition, des jeunes ont été attaqués par des sauvages camouflés dans les arbres. Avec crainte, ils ont découvert que la planète était toujours habitée.

Le 11 octobre 2149, une bataille entre les 100 et le peuple des arbres a fait rage à la navette. L’Arche, pendant ce temps, se séparait en 12 morceaux pour descendre sur Terre. Plusieurs de ses stations n’ont jamais touché le sol. Certaines se sont égarées au travers des divers clans des États-Unis (AD). En 2149 - première rencontre entre ciel et montagne -, le lendemain de la bataille entre les prisonniers et les natifs, 48 prisonniers de l'Arche parmi les 100 envoyés sur Terre ont été capturés par la montagne, du moins, les hommes de la montagne. Clarke Griffin est parvenue à s'enfuir de la base pour prévenir son peuple : les hommes du ciel.

Ennemis de la montagne


Captifs de murs bétonnés, inaptes de poser ne serait-ce qu’un pied dehors, ils ont dû trouver un moyen de freiner les effets des radiations. Leurs anticorps étaient déficients. Si leur peau entrait en contact avec l’air contaminé, elle grillait. Pour pallier à ce mal, ils ont d'abord commencé à sortir avec des combinaisons étanches. Ensuite, ils ont commencé à séquestrer des Grounders, utilisant leur sang pour soigner les cloques des irradiations. Apprenant que des hommes du ciel étaient venus sur Terre, ils ont constaté que leur sang était plus bénéfique. Ils leur ont fait des ponctions jusqu’à la moelle osseuse. Les faits ont pris une ampleur disproportionnée, engendrant des conflits. Le 21 octobre 2149, un conseil a été organisé à TonDc, un peuple natif, où ont été réunis plusieurs membres de tous les clans. Le peuple de la montagne a envoyé un missile à TonDc où ont été tuées approximativement 250 personnes, tous les clans confondus. Lexa et Clarke Griffin auraient pu prévenir ces personnes, mais pour éviter de trahir le fait qu'un infiltré se trouvait au Mount Weather, elles ont gardé ce lourd secret. Plus tard, lorsque la victoire contre la montagne est éminante, Lexa a trahi le peuple du ciel pour préserver les siens. Le Mont Weather a tout de même été décimé avec tous ses habitants en 2149. principalement grâce aux hommes du ciel. Certains ont réussi à s’enfuir. Ils vivent péniblement dans l’inconnu.

Navigation rapide


Les origines des natblidasLes chapitresLe lexique complet

Quelques précisions


L’objectif derrière Almost Dawn est de s’évader dans un univers ouvert et vaste. Les opportunités sont nombreuses. Quels sont les principaux thèmes qui rendent cet univers si riche d’aventures? Une ambiance futuriste et une ambiance post-apocalyptique. La trame centrale de l’univers est un dérivé de la célèbre série The 100 et du jeu vidéo Horizon : Zero Dawn. Nous ne te cacherons pas que connaître la série est pour toi un atout majeur, puisque tu auras déjà un bagage ; tu connaîtras les événements passés, comme si depuis toujours tu avais été l’un des nôtres ; tu connaîtrais certains des personnages déjà incarnés. En outre, nous avons des annexes complètes et simples. En tout temps, ces annexes peuvent être lues et relues, sans que tu ne sois obligé de connaître l’univers dans les moindres détails. Jamais nous n’imposerons du « par cœur. » L’avantage avec certains personnages, c’est qu’ils découvrent cette nouvelle Terre. Les personnages eux-mêmes ignorent les mystères qui arpentent ce nouveau monde. Découvre cette nouvelle Terre avec ton propre personnage. The 100 ne s’arrête pas seulement à la série télévisée. The 100, c’est aussi une saga de romans. Sur Almost Dawn, nous ne nous concentrons pas sur les livres. Ceux-ci ne sont pas entièrement représentatifs de la série ni de notre univers, mais les avoir lu peut seulement être un second bonus pour toi. Tu seras heureux d’apprendre que nos idées ne s’arrêtent pas uniquement à la série ; nous aimons innover. Une personne, avec peu de connaissances de l’univers, trouvera sans l’ombre d’un doute une place à nos côtés. On pourrait croire que l’accent est principalement mis sur la sauvagerie du monde, mais nous apprécions la technologie qui existe dans The 100. Nous nous assurons donc de créer des éléments qui puissent rendre l’univers à la fois apocalyptique et technologique.

Étant donné que l’univers est vaste, et que ton personnage peut vagabonder partout sur les terres de ce qu’étaient autrefois les États-Unis, nous avons mis à ta disposition une cartographie complète et interactive. N’est-ce pas merveilleux? Tel que nous l’avons mentionné plus haut, jamais nous ne te demandons de retenir chaque information fournie. À tout moment, tu pourras te référer aux sujets disponibles sur le forum.

Contrairement à la série ou aux livres, nous avons choisi de disperser les peuples et les clans au travers des États-Unis. Normalement, les clans doivent se situer uniquement autour du Mount Weather, mais nous avons préféré élargir nos horizons. Évidemment, nous nous assurons de garder logique l’emplacement de certains clans en fonction des noms que nous avons trouvé sur les sites dédiés à l'univers. Nous ne pouvons certifier leur exactitude, mais nous avons préféré les garder. Chaque emplacement a été choisi minutieusement, donc ne ressemble en rien à la série. Par ailleurs, les villages, les coutumes, les rituels et les alliances ont été inventés et travaillés. On ne retrouvera donc pas ces éléments dans la série – sauf quelques exceptions tels que les clans réellement développés dans l’univers : Trigeda, Azgeda et Floudon.

La plupart des stations qui sont descendues sur Terre avec l’Arche ont été détruites. Ce n’est pas le cas sur Almost Dawn. Nous avons choisi de garder certaines stations pour diversifier le nombre d’hommes du ciel présents sur Terre. Par ailleurs, nous avons inventé l’historique de ces stations, car elles ne sont pas  développées dans la série. Nous utilisons leur historique pour des éléments des intrigues.

La Veine est une exclusivité d’Almost Dawn que tu ne retrouveras ni dans la série ni dans les livres. C’est un peuple moderne, à l’écart des autres peuples. Puisqu’ils sont isolés, leur évolution est unique. D’autres sphères de ce monde chaotique sont exploitées, ce qui diffère de la nature hostile. Avec La Veine, tu peux exploiter divers éléments. La Veine, est un peuple intelligent concentré dans un ancien centre de recherches aquatiques situé en Floride.

Nous possédons une chronologie réservée aux joueurs validés, donc tu sauras toujours où nous en sommes. Tu connaîtras l’intégralité de notre évolution. La chronologie comporte à la fois les éléments de la série que les éléments inventés par nos soins. En somme, nous utilisons, nous ajoutons, nous améliorons et nous créons. Seras-tu capable de mélanger à la fois la cohérence et l’imagination? Viens faire tes preuves!

Extrait du lexique


A.L.I.E. 1 : Ce programme mise sur l'éradication des êtres humains pour que la planète survive. Ce programme a été créé par Becca, et c'est un échec. Ce programme est le point central du chapitre deux sur AD. Sang noir : C'est un phénomène causé par un remède contre les radiations qui donne au sang une couleur noire. Ce phénomène est purement scientifique. Dans le contexte actuel de AD, personne ne sait que c'est synthétisé. Les natifs voient en ce phénomène, une parole divine, car seul un commandant (siégeant à la Coalition) peut avoir le sang noir. En savoir davantage. A.L.I.E. 2 : Pour Becca, c'est une intelligence artificielle plus emphatique et compréhensive que la première version. Seul l'organisme d'une personne au sang noir peut l'accepter. Cette mise à jour pourrait désactiver la première version. Les natifs ne savent pas que leurs commandants à la Coalition possèdent, un à la suite de l'autre, cette puce enracinée dans leur cerveau. Il en existe une seule. Polis : Polis est un terme dérivé de l'ancienne Station Polaris. Aujourd'hui, Polis est à la capitale des clans natifs. Praimfaya : Praimfaya est le terme utilisé par les survivants de la Terre pour désigner la tempête engendrée par la guerre nucléaire. Holocauste nucléaire : La notion d’holocauste nucléaire évoque la possibilité de l'éradication partielle ou totale de la civilisation humaine par une guerre nucléaire. Dans un tel scénario, la totalité ou une partie de la Terre serait détruite et rendue inhabitable par la forte radioactivité ou l'hiver nucléaire suivant la guerre.

avatar
Informations :  
Messages : 531
Disponibilité : Disponible
Crédit : Almost Dawn

Oxygène

Admin

  Re: L'univers


Dim 22 Avr 2018, 22:58
    

Avant toute chose, lire le contexte général peut t'aider à mieux comprendre d'où vient Becca. Ce texte se concentre avant tout sur Becca et ses descendants, à l'origine de la Coalition.  

À l'origine de tout


Becca est arrivée sur terre, immunisée contre les radiations grâce à une invention de son cru. Son sang était noir comme le charbon. Cette particularité permettait à son corps d'accepter une technologie : un implant inséré dans sa nuque ayant pour but de l'aider à refleurir la Terre et ses survivants. La guerre nucléaire, l'Épuration engendrée par A.L.I.E., avait presque tout soufflé sur son passage. Son sérum a été offert à quelques chanceux, qui à leur tour pourraient – elle l’espérait – transmettre ce gène à leurs enfants pour les générations à venir.

Sur Terre, elle est tombée amoureuse d'un homme qui lui a donné deux garçons. Tous les deux, comme elle, avaient le sang noir. Elle a raconté à son époux comment elle était revenue sur Terre pour tous les sauver. Elle a osé, malgré la crainte d'être jugée, parler de A.L.I.E., puis de la guerre qui découlait de ses propres erreurs. L'homme l’a rassurée en lui disant que de toute manière la destruction était inévitable, qu'un autre aurait poursuivi son œuvre à sa place.

Lorsque son mari a pris la parole pour sa famille - plusieurs années après la naissance de ses fils - qu'il a parlé de la puce et de l'intelligence artificielle qui devaient rebâtir le monde, les survivants ont eu peur d'une nouvelle destruction. Les survivants ont été submergés par la peur. Une émeute meurtrière a explosé après son discours.

Becca a été brutalisée. Mourante, elle a demandé à son époux de prendre soin de la puce. La puce s'est extirpée de la nuque de Becca lorsque son époux lui a murmuré ses mots préférés à l'oreille : « Ascende Superius ». Des paroles qui servent à activer la puce, à déployer ses membranes électroniques.  Elle s'est éteinte dans les bras de son mari.

La puce était finalement réelle et elle a attisé la convoitise de ceux qui avaient assassiné Becca. Lorsque - pour obtenir le savoir - l'un d'eux a voulu la puce, la tension est devenue palpable. L'époux savait que pour qu'un corps accepte la puce son sang devait être noir ébène. Alors il a annoncé ouvertement au travers des groupes survivants : « Quiconque souhaitant le savoir devra se battre jusqu’à la mort, comme vous avez injustement sacrifié Becca. » Sa vengeance se voulait infinie.

Le gagnant, les mains souillées de sang, s'est battu pour son dû. Il était prêt à tout pour cette puce. Une fois cette dernière en lui, elle lui a siphonné le cerveau. Le sang lui sortait par les yeux. Il est mort dans une longue agonie. L'homme enfin a décrété : « Vous êtes imbus de vous-mêmes ; vous craignez le pouvoir mais le convoité sans le mériter. Voilà à quoi ressemble un élu ; une personne choisie pour raviver la flamme du soleil dans un avenir indéfini. » Il a coupé la paume de son fils aîné pour en faire jaillir le sang noir. Et alors il a implanté la puce dans son cervelet. Son corps a accepté l'offrande. Le garçon a avoué à son père et à son frère : « Maman est là, elle me parle. Je dois accomplir son œuvre. »

Le plus jeune des frères, jaloux de ne pouvoir être en relation avec Becca, a plutôt choisi de quitter la ville de Polis pour une nouvelle vie. Le jeune frère a traversé Delfi où, à son tour, il a eu deux enfants. Sa route s’est ensuite prolongée au-delà de La Zone Morte, puis  s’est enfin terminée sur  l'île de Becca. Sur l’île, il a décidé de s'établir. Il est devenu obsédé par une relique du passé, une nouvelle version de sa mère qui lui apportait d'autres connaissances, qui lui montrait comment relancer les technologies de l'île encore intactes. Elle lui indiquait comment rétablir le courant sur l’île avant que toutes batteries ne soient épuisées. Xerie-Alyn et sa mère ont été les nouveaux rouages du fonctionnement de l'île, aidées par des natifs fascinés et naïfs.

À Polis, l'époux de Becca était devenu le gardien de la Flamme. Il inculquait un savoir aux jeunes pour que ceux-ci protègent son fils dans les années à venir. Ceux-ci deviendraient à leur tour des gardiens de la Flamme (la puce implantée dans sa nuque.)  Il a déformé la vérité pour ne pas refaire les mêmes erreurs qu’autrefois.

Graduellement, on oubliait que la technologie avait son rôle à jouer dans la croyance native. On oubliait que le sang noir était une manipulation génétique pour supporter les radiations. On oubliait qu’une puce électronique était implantée dans tous les sangs d’ébène élus Heda. Ça devenait une croyance naturelle que peu contredisait. Et chaque nouveau peuple qui s’ajoutait à une alliance précaire se pliait doucement aux croyances comme une évidence.

Le fait que seul un sang noir pouvait siéger à Polis faisait le tour des clans aussi vite que frappe l’éclair lors d’un orage. Les enfants des immunisés avaient, eux aussi, grandi. Le fait que le second Heda était le fils de la première Heda ne signifiait plus rien désormais. N’importe lequel des sangs d’ébène pouvait lui aussi devenir un commandant. Une révolte s’est préparée. Plusieurs jeunes au sang noir se sont présentés à Polis, convoitant le trône. Alors comme pour la première fois, le gardien de la Flamme a annoncé que seul un combat jusqu’à la mort pouvait signifier quelque chose. Tout le monde a accepté, mais ils ont exigé que le Heda participe au combat, que lui-même n’avait pas mérité sa place lors d’un combat loyal.

Le second Heda est mort au combat. En réalité, ils sont tous morts au combat. Le gagnant a succombé à ses blessures avant qu’on ne lui implante la puce.

Attristé et désespéré, le père s’est élancé de la tour de Polis afin de mettre fin à ses jours. Sa femme, Becca, avait été assassinée par le peuple. Son fils, le plus jeune, s’était exilé sans jamais revenir dans sa ville natale. Son fils, l’ainé, avait aussi été assassiné par le peuple. Que lui restait-il dans ce monde, hormis la corruption?

Un nouveau gardien de la Flamme a été élu. À partir de ce jour, les sang d’ébène sont devenus de plus en plus rares, convoités par les clans qui voulaient prendre le pouvoir. Tout le monde savait que seul un sang d’ébène pouvait gouverner, aidé par la bénédiction d’un gardien de la Flamme qui devait lui transmettre le pouvoir du dernier Heda. Les croyances se forgeaient et persistaient dans une même optique. La Flamme était ce qui leur permettrait de survivre. Ils avaient besoin d’un commandant.

Une jeune femme, l’aimante du second Heda, s’est présentée à la tour de Polis. Elle a demandé la protection, prétendant que son enfant âgé de trois ans était le fils direct du second Heda. Toutefois, les années allaient devoir s’écouler jusqu’à ce que l’enfant soit en âge d’accéder au trône. La chasse au sang d’ébène s’est alors accentuée. La question brûlait les lèvres : « Qui accèderait au trône? »

Tous les nouveaux sangs d’ébène trouvés étaient à peine âgés de quelques années. Alors ils ont été élevés à Polis, puis entraînés également. Le gardien de la Flamme a déniché les meilleurs combattants pour entraîner les recrues. Le gagnant mériterait sa place, plus que n’importe lequel des précédents Heda connus à ce jour. Dans certains villages, les opinions divergeaient. Parfois, le sang noir était caché, d’autres fois il était exécuté, d’autres fois il était vénéré et envoyé à Polis. Là où le gène ne s’était jamais répandu, la pauvreté et la guerre se sont installées.

En 2104, Whinter, fervent opposant de la cruauté d’Azgeda, est devenu le troisième Heda, alors âgé de 17 années. Il avait massacré ses comparses lors du premier Conclave officiel parmi des sangs noirs également entraînés. Le règne de Whinter a été le plus long et le plus prospère. On le respectait et il respectait les clans qui s’alliaient lentement à sa cause : combattre la menace terrifiante que représentait la Montagne. Son respect, lors de sa mort, a permis à Lexa de s’élever sans la crainte d’un soulèvement.

En l’an 2144. Une jeune adulte, Lexa,  respectable et forte, à la fois raisonnable et compatissante, est devenue la quatrième Heda lors d’un Conclave inoubliable. Lexa est à l'origine de la Coalition, une alliance longtemps travaillée. Lexa est celle qui est parvenue, non sans douleur, a rallié Azgeda à la Coalition.

L’arrivée des hommes du ciel sur Terre n’a point fait l’unanimité au sein de la Coalition. Pourtant, Lexa a ouvert son cœur, malgré les nombreux déboires par lesquels jadis elle est passée, afin de permettre à ses hommes de s’épanouir parmi eux. Depuis qu’elle est parvenue à instaurer une trêve entre les hommes du ciel et les hommes de la Terre, elle est secouée de cauchemars la nuit. Elle ressent la colère des précédents Heda au fond de son cœur et craint une révolte. Si nous devons nous souvenir d’un point élémentaire, c’est que la technologie n’a pas été effacée des mémoires sans raison.

Navigation rapide


Les particularités du sangLes chapitresLe lexique complet

Dates à retenir


2054 : Becca descend sur Terre. Elle est à l'origine d'une première alliance entre Louwoda Kliron, Trigeda, Trishana et Delfi. 2072 : Le second Heda a 18 ans lors de son Ascension. Son cadet, âge de 16 ans, traverse Delfi pour se rendre sur l’île de Becca. 2084 : Le second Heda, âgé de 30 ans, est délogé de son statut. Tous les combattants meurent. Le gardien de la Flamme meurt, puis est remplacé par son successeur. 2087 : Une femme se présente avec un enfant de trois ans, prétendant qu’il possède le sang noir et qu’il est le fils direct du second Heda. Malheureusement, il est trop jeune pour siéger. De nouveaux sangs noirs sont amenés à Polis. Ainsi débute l’entraînement des sangs noirs auprès des gardiens de la Flamme. | Au fil des années, de nombreux enfants sont entraînés. | 2104 : Whinter, fervent opposant d’Azgeda, devient le troisième Heda, alors âgé de 17 années. Il massacre ses comparses lors du premier Conclave officiel parmi des sangs noirs également entraînés. 2144 : Le règne de Whinter est le plus long et le plus prospère. On le respecte et il respecte les clans qui s’allient lentement à sa cause. Son respect, lors de sa mort, permet à Lexa de s’élever sans la crainte d’un soulèvement. Encore aujourd’hui, la mort de Whinter reste un mystère. (Gardons un peu de suspense pour les événements.) 2150 : Lexa, quatrième Heda, est commandante depuis 6 ans.

avatar
Informations :  
Messages : 531
Disponibilité : Disponible
Crédit : Almost Dawn

Oxygène

Admin

Sauter vers: