AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
X
Le règlement
Le règlement est un incontournable. Il assure le bon déroulement du jeu. Les règles ne sont pas nombreuses, mais sont essentielles. Nous demandons du respect de ces dernières.

Le contexte
Le contexte, régulièrement mis à jour, présente la trame principale d’Almost Dawn, en plus des quelques intrigues centrées sur chacun des groupes. Le contexte rassemble aussi tous les éléments passés.

Les annexes
Les annexes sont sujets utiles qui peuvent à la fois aider lors de l’inscription, mais qui peuvent aussi outiller les membres sur certains détails techniques.

Le bottin
Le bottin est très important, puisqu’il indique quels sont les prénoms et les noms disponibles, quels sont les avatars non utilisés et quel rôle a été attribué aux joueurs. Il vous aide à faire un choix pour votre personnage.

L'inscription
L’inscription est l’étape finale. Vous devez choisir le formulaire qui correspond au groupe choisi. Remplissez le formulaire et celui-ci sera généré automatiquement.



La Veine
Mer 18 Jan 2017, 16:42

Le groupe

Informations : Avant d'être l'hôte de 5 000 rescapés, La Veine était un énorme centre de recherche de la vie sous-marine. Elle était réputée pour ses laboratoires modernes et ses importantes percées scientifiques. Déjà hautement sécurisée, La Veine a tout de même été adaptée dès les premiers échos de la guerre nucléaire. De moitié immergée pour mieux observer l'écosystème aquatique, elle possédait déjà plusieurs atouts non négligeables : un système de  ventilation unique, des panneaux solaires capables d'alimenter l'établissement en cas de panne majeure, ainsi que plusieurs sas hermétiques en cas de fuite.

Située à Tampa, en Floride, La Veine est aussi grande que le stade olympique de Montréal, la véritable grandeur se trouve néanmoins en profondeur. Sur trois étages, La Veine plonge et s'éparpille grâce à de nombreuses coursives qui mènent à plusieurs unités distinctes.

La Veine

D'abord créée pour accueillir un peu plus de 20 000 personnes, la capacité de La Veine a considérablement diminué en ajoutant, à la structure originale, des quartiers plus divisés. Si ce n'est qu'être adaptés à l'éventualité d'une guerre nucléaire, les laboratoires n'ont pas changé. La majeure partie des travaux se sont passés à l'autre extrémité du dernier étage du bas. Craignant que l'air toxique inonde l'étage principal, malgré les prédispositions, ils ont installés les appartements au sous-sol. L'idée paraissait bonne, mais 40 ans plus tard, lorsqu’ils se sont rendu compte que l'air du premier étage était respirable, il y a eu une brèche dans l'un des murs donnant sur le golfe. Les pertes matérielles ont  été minimes, le déménagement des logements vers le haut avait déjà commencé, mais les derniers locataires ont péri, réduisant, une nouvelle fois, le total des rescapés d'environ 40%. Le 16 mars de cette année, 2 000 âmes ont quitté le corps de 1 048 femmes, de 802 hommes et de 150 enfants. Cette même année, ils ont décidé de maintenir le nombre d'habitants à 3 000.

Les survivants :

La vie dans La Veine

La vie dans La Veine

Les portes donnant sur l'extérieur ont toutes été condamnées, excepté une seule. Elle est accessible via un couloir gardé sous haute protection. Protégée ou non, la sortie n'est une destination envisageable pour personne. Si les portes ont été condamnées, ce n'est pas le cas des nombreuses fenêtres qui noient chaque pièce des étages supérieurs d'une lumière naturelle. Hermétiques et plus résistantes qu'une vitre par balle, elles offrent la possibilité aux habitants de vivre comme l'aurait fait leurs ancêtres. Chaque appartement comprend, au minimum, deux fenêtres. Quelques-unes donnent sur le golfe du Mexique, tandis que les autres offrent une vue imprenable sur la nature qui a repris ses droits sur la baie de Tampa. Au centre de l'étage du dessus se trouve, également, un grand jardin intérieur entretenu avec soin. Entouré d'une verdure saine, un étang règne en maître en exhibant quelques poissons exotiques. Dans cette section, tout est mis en œuvre pour offrir confort et normalité.

En dépit de la liberté des membres de La Veine, nul n'a la permission de changer de logement. En temps normal, les familles sont dans l'obligation de vivre ensemble. Il n'est donc pas rare de voir trois générations vivre dans un logement. Au besoin, et à la suite d'un formulaire qui sera traité par un assemblé strict, il est possible de posséder un espace de vie plus grand. En cas d'union maritale, c'est la femme qui est dans l'obligation de rejoindre la famille de son époux. Les naissances sont, quant à elles, surveillées et strictement interdites si une mort ne la précède pas. Les femmes sont libres de mener leur grossesse à terme, de marchander ce qu'elles possèdent en échange d'un suicide, mais si l'enfant voit le jour sans qu'une mort n'ait été déclarée, l'enfant est enlevé à sa famille.

Les lois de La Veine sont peu nombreuses, mais elles sont strictes. Or, les habitants doivent se conformer à ces consignes pour pouvoir jouir amplement de leurs avantages. D'ailleurs, l’avantage le plus considérable d'entre eux est sans doute la vérité. L'assemblé ne cache rien – du moins, c'est ce qu'elle veut faire croire – aux citoyens. Dès leur entrée dans le système d'éducation, les enfants sont informés du sacrifice qui a permis à leur mère d'accoucher. Sans exception, ils connaissent le nom de la personne qui est morte pour qu'ils puissent vivre dans la société. Si certains décident de rendre hommage en offrant un présent à la famille du défunt, d'autres se contentent de vivre pleinement sans se soucier de la tragédie. Chaque citoyen est libre de consulter son propre dossier dans la zone des archives dès l'âge de 15 ans. Un formulaire à signer est tout ce qui les sépare d'une boite de carton qui regroupe chaque élément de leur vie ; dossier médical, évaluation psychologique, nom et coordonner de la personne sacrifiée, ainsi que leur propre carnet de bord. Les carnets de bord sont un journal intime sous forme de vidéo. La Veine croit qu'il est important de relater diverses expériences de la vie de chacun en y ajoutant un soutien visuel. Les souvenirs sont importants, et c'est pour cette raison que les citoyens sont libres de visionner ces cassettes encore et encore.

Les quartiers commerciaux

Au vu de l'achalandage de ces quartiers, il était préférable de les installer directement sous les résidences liées par plusieurs ascenseurs. L'accès y est facile et illimité. Jour et nuit, les habitants sont libres d'aller et venir à leur guise. Privés des avantages de la lumière du soleil, les marchands et les clients jouissent néanmoins d'un paysage immersif à en couper le souffle. D'épais murs de verre séparent les magasins et les attraits d'un récif de corail coloré et animé par l'écosystème varié du golfe du Mexique. Ici et là trônent des écrans géants qui projettent les messages importants de l'assemblée. Une voix monocorde, robotique, accompagne ces images en sortant des haut-parleurs dissimulés à des endroits stratégiques.  

Dans ces quartiers, il est facile de se perdre dans ses idées - et dans ces couloirs. Animés par de la musique et d'une multitude de personnes qui vont et viennent, les quartiers commerciaux sont l'hôte d'une centaine de services : médecin, coiffeur, restaurant... Même si le paysage qu’offrent les chambres est attirant, il est difficile de ne pas céder à l'envie de passer ses journées à l'étage inférieur.

L'unité de recherche

Lutter contre la vieillesse est un combat quotidien. La Veine aimerait trouver une solution durable afin que l'espèce humaine puisse survivre encore dans plusieurs années lorsque la Terre sera à nouveau nettoyée des radiations. Les enfants nés illégalement sont utilisés pour la science - où ils sont utilisés pour la recherche sur la cryogénisation. Depuis des années, les scientifiques, les enseignants et les médecins se concentrent principalement sur la conservation des corps humains. Ils savent que la Terre n'est pas décontaminée, donc ne cherchent pas à la foulée dans l'immédiat. Les habitants de La Veine voient à long terme, loin dans le futur. Présentement, ils vivent bien dans leur habitat et ne veulent pas – pour la plupart – compromettre ce bien-être.

Pour pallier à ce manque d'aventures, les chercheurs, les ingénieurs et les techniciens ont conçu un programme complètement immersif pour garder l'esprit alerte en tout temps. Le monde à l'extérieur semble donc beaucoup moins attrayant que celui dans lequel on peut voyager. Par ailleurs, les recherches ont évolué au point où une promesse d'avenir sans danger s'est répandue. Un jour, tous les volontaires – en toute connaissance de cause – seraient cryogénisés et pourraient accéder à cet autre monde idyllique. Vraisemblablement, une entreprise était parvenue à créer un programme similaire avant la fin du monde. La Veine tente depuis des années de reprendre ce concept, en veillant sur le confort durable de ses citoyens. Des salles sont aménagées pour tester les récepteurs cérébraux des cobayes. Pour le moment, les commentaires sont positifs, à la fois pour les cobayes que pour les scientifiques. Le cerveau et le corps sont des préoccupations prioritaires.


Précisions

Mouvement Capricorne

Ce groupe de rebelles œuvre silencieusement dans La Veine, infiltrant tous les domaines possibles. Personne ne se vante d'appartenir à Capricorne – sauf lors de coups d'état revendiqués et soigneusement préparés. Au départ, lorsque La Veine a été créée, le mouvement était beaucoup trop extrémiste. C'est à cause d'eux qu'une brèche s'est ouverte dans les étages inférieurs, lorsque l'inondation s'est répandue, tuant beaucoup trop d'innocents.

Le chef du groupe est appelé Enki en hommage à la divinité des eaux douces souterraines. Si le chef meurt, un nouveau est choisi parmi les activistes. L'héritier prend à son tour le pseudonyme et l'identité d'Enki. Le chef prétend que son mouvement est une racine de la vie qui existe pour créer, s'accroître. « Plante une graine dans le sol, offre lui de l'eau, et elle poussera pour faire un arbre. » Enki se dit étroitement lié à la Terre, mais son nom signifie « en bas ». Le Capricorne est son totem, son message.

Le mouvement Capricorne s'inspire également des idéaux de La Veine, de l'arrêt nécessaire, du repos, du soleil invaincu qui va reprendre son droit sur les ténèbres. Le chef prétend pouvoir percer à jour les secrets de la société camouflés sous une fausse vérité. L'assemblé vante sa transparence, le libre accès des citoyens à l'information, mais Capricorne sait que ces informations sont erronées ou incomplètes. De son silence, de sa maladie qui s'infiltre dans les veines de cette société, il agit pour délivrer les habitants de ce cycle infernal de la réincarnation. La vie doit se vivre à l'extérieur. Un jour ils remonteront. Ce mouvement prétend ne pas vouloir de la cryogénisation. Il prétend que la vie est plus importante que ça, et qu'elle ne doit pas se résumer au programme RIV. Pourtant, certains se perdent quand même dans les bienfaits de cette société.

La mémoire ne doit pas être brisée par la science qui convoite l'immortalité.

Projet Hippocampus

Chez les mammifères, l'hippocampe est la partie du cerveau qui emmagasine les souvenirs. La Veine croit que c'est aussi cette portion de l'être qui contient l'âme humaine. En somme, l'hippocampe serait ce qui définit l'être humain. Sans souvenir, sans passé, il est impossible d'être une personne à part entière. Les chercheurs croient qu'en comprenant le fonctionnement de cette structure, ils seront en mesure de préserver l'âme. La première étape de l'étude est d'immortaliser cette parcelle du cerveau grâce à la cryogénisation. Logiquement, la seconde serait de pouvoir l'implanter dans un autre corps, sans que les souvenirs de l'âme ne soient altérés d'une quelconque façon, mais les scientifiques voient beaucoup plus loin. Si l'hippocampe stock les données de cette vie, il stock inévitablement les données de nos ancêtres. Des millions d'années d'informations, d'évolutions, encodées dans une boite qu'ils n'ont qu'à ouvrir pour comprendre les subtilités des changements de l'homme. Cette boite, l'hippocampe, ils l'explorent depuis un siècle maintenant dans l'espoir d'activer l'évolution de l'homme et de l'adapter à la vie d'aujourd'hui, que ce soit en régénérant les cellules du corps ou en créant un mode parallèle accessible à tous. Les chercheurs comptent bien faire une percée importante.

Programme RIV

RIV (réalité immersive virtuelle) est un programme accessible à une communauté restreinte de La Veine. Une partie des candidats doit être en parfaite santé tandis que la moitié restante, doit être à un stade avancé d'une maladie incurable. Guidés par une voix sans âme, les participants sont invités à prendre place au centre d'une pièce parfaitement blanche. Perchés sur un tapis roulant omnidirectionnel, ils sont ensuite plongés dans une simulation réaliste avec, pour seuls équipements, des sous-vêtements blancs et un casque muni d'une centaine d'électrodes. Le casque permet la liaison directe entre le cerveau et l'ordinateur. Grâce à ces détecteurs, l'ordinateur devine les envies du cerveau et part puiser dans les archives vidéos de leurs ancêtres. L'ordinateur projette ensuite une image en 360 degrés tout autour du patient. Grâce au tapis roulant, le cobaye est libre de se déplacer dans cet univers virtuel. Pour la plupart, le vent, la pluie et les odeurs sont des sensations réelles, mais elles ne sont que le fruit de leur imagination. Le pouvoir de la volonté est remarquable, mais le but de RIV n'est pas de démontrer que l'humain est imaginatif. Le projet Hippocampus a deux issues possibles. La première est de réussir à accélérer l'évolution humaine, pour que l'espèce puisse survivre aux radiations. La deuxième est de pouvoir cryogéniser un être humain en entier afin de passer à travers un nouveau siècle. Si c'est cette option qui émerge des recherches, RIV sera indispensable. Si le projet est mené à terme, il sera implanté dans les cerveaux des habitants pour leur permettre de vivre dans ce monde virtuel en attendant un nouvel air.

Être sélectionné pour participer au programme RIV semble être une bénédiction, mais il s'agit plutôt d'une malédiction. L'assemblé n'offre aucun soutien psychologique pour les patients du programme. S'ils veulent un suivi, ils doivent eux-mêmes en faire la demande et payer les frais. L'expérience RIV est incroyable, et lorsque leur présence n'est plus requise, et que les patients doivent retourner à la vie dans La Veine, beaucoup se laisse aller à une profonde dépression. Le suicide est en hausse chez les ex-participants, mais l'assemblé ne semble pas vouloir leur venir en aide. S'occire est devenu une pratique courante, presque banale. L'assemblé fournit même, parfois, le poison qui permettra à l'âme de quitter sans douleur.






















A.L.I.E
Admin
avatar
A.L.I.E

Aperçu des capacités
Endurance:
100/100  (100/100)
Vitesse:
100/100  (100/100)
Force:
100/100  (100/100)
Informations :
 
Messages :
284
Pays :
Canada

Disponibilité :
Disponible
Date d'inscription :
05/01/2017

Crédit :
Almost Dawn
La Veine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Fiche d'île] Royaume de la Veine (ex-Baterilla)
» À fleur de peau [pv la fille aux cheveux roses]
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ZOÉ&ALEXIANE ► until the very end l J7
» Détente aux Sources...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Almost Dawn :: Le grand conseil :: Les indispensables :: Les annexes-
Sauter vers: