AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Bienvenue




AlmostDawn


Les hommes du ciel



Almost Dawn :: Le grand conseil :: Les indispensables :: Les peuplesAller en bas 

Aller en bas 

  Les hommes du ciel


Lun 23 Jan 2017, 02:32
    

Les hommes du ciel

explications générales


En tant qu’homme du ciel, tu as la possibilité d’être né sur l’une des différentes stations répertoriées ci-dessous. Nous mentionnons également, parmi les stations, lesquelles ont été détruites lors de l'entrée dans l'atmosphère. Nous mentionnons également où les stations intactes sont tombées. La plupart des éléments n’appartiennent pas à la série, donc s’informer est judicieux. Il est également possible d’incarner un délinquant parmi les cent premiers envoyés sur Terre, mais ces places sont limitées. Évidemment, nous n’acceptons aucun frère et aucune sœur.

L'Arche


L’Arche a été construite dans le but de préserver la race humaine d’une Terre inhabitable, en gravitant des années autour de celle-ci. Treize nations ont été réparties dans treize différentes stations. Toutefois, l’une des stations orbitale (Polaris) a dû être détruire à la suite d’un conflit majeur (détails dans le contexte). Encore aujourd’hui, personne ne sait quel pays cette station représentait. Les générations se sont renouvelées pendant 97 années.

Le technicien, Jake Griffin, avait découvert que le système d'oxygène de l'Arche était défectueux et possiblement irrécupérable. Le Conseil en avait été informé, mais n’avait pris aucune mesure.  L'information n'avait pas été prise en considération immédiatement. La révélation était restée secrète. Si la population devait savoir que le système était défaillant, alors une rébellion serait née.  Le Conseil avait plutôt choisi d’exécuter le “ traître “ Jake Griffin.

Exodus


Premier camp du peuple du ciel, il a été occupé par les 100 prisonniers envoyés sur Terre pour vérifier l’état « potable » de celle-ci. Ces jeunes ont bâti un environnement productif où ils ont pu exploiter les ressources naturelles qui les entouraient. Le vaisseau dans lequel ils étaient descendus leur servait de refuge. Toutefois, la majorité de leurs constructions a été détruite lorsque les natifs ont lancé une offensive contre eux. Obligés de se réfugier à l’intérieur du vaisseau, ils ont utilisé le carburant restant pour faire l’éviter la carcasse métallique d’un bon mètre et ont carbonisé les attaquants (environ 320 hommes). Le camp, malgré qu’il soit aujourd’hui en ruine, a repris des couleurs maintenant que la verdure recouvre le sol précédemment brûlé. Cet endroit reste un lieu de refuge pour ceux qui le connaissent.

Les anciennes stations


La station Gouvernement et Science non-habitable | Cette station était le plus large anneau de l'Arche. C'était le lieu des commandes et des opérations de l'Arche. D'ailleurs, c'est l'unique morceau de l'Arche qui est resté dans l'espace après le démantèlement de l'Arche pour aller sur Terre. Localisée dans la station Gouvernement & Science, la section médicale pouvait héberger bon nombre de patients. Tous les médicaments de l'Arche étaient entreposés dans cette section. La section médicale ne faisait pas office d’unité résidentielle, donc seuls les malades pouvaient y rester. Également localisée dans la station Gouvernement & Science, la salle de contrôle était le lieu où étaient prélevées les informations des bracelets dont les 100 avaient été dotés lors de leur envoie sur Terre.  

La station Usine habitable |  On y fabriquait des objets manufacturés, souvent à partir de matériaux recyclés. Les éléments du passé, faits de la main de l’homme, avaient souvent plus de valeur que tout ce qui était synthétique. Il y avait beaucoup d’histoire relié à chaque objet. Malheureusement, lors de la décente de l’Arche sur Terre, la Station Usine a frappé une colline de plan fouet. Les dégâts y ont été constatés.

La station Hydra habitable |  Communément appelée « Station Hydro », cette station était principalement reliée à l’eau et, en l’occurrence, l’aquaculture. Cette station a été détruite lors de la décente sur Terre.

La station Mecha habitable |  Cette station regroupait tous les circuits et toutes les installations mécaniques. Elle n’était pas connue de tous les habitants. Vraisemblablement, elle représentait le Brésil autrefois. La station n’a pas été détruite lors de la décente sur Terre.

La station Agro habitable |  Cette station fermière était la partie de l’Arche réservée à l’agriculture ; le soja y était cultivé pour nourrir les habitants. Quelques plaisantins s’amusaient toutefois à y faire pousser de l’herbe illicite.

La station Prison habitable |  Tous les mineurs délinquants se retrouvaient là, puisque le règlement mis en place les protégeait de la sanction la plus mortelle. Il y avait de nombreuses cellules d’isolement, dispersées sur de nombreux étages. Beaucoup de mineurs y ont vécu pendant des années! Certains des prisonniers n’ont pas eu le loisir de vivre dans des unités résidentielles douillettes.

La station Alpha habitable | Hôte de nombreux privilégiés, Ce n’était pas la plus grande, mais assurément l’une des plus sécuritaires. Lorsque lcArche est descendue sur Terre, la Station Alpha s’est retrouvée dans une immense clairière bordée d’arbres. La forêt s’étend à des kilomètres de distance. Aujourd’hui, cette partie de l’Arche porte le nom d’Arkadia : un refuge pour ceux qui viennent du ciel.

La station Pouvoir non-habitable | La Mutinerie restera un jour gravé dans la mémoire des derniers survivants de l’Arche, comme une journée qui a scellé leur destin. Les dégâts causés par la rébellion ont atteint la station : là où était généré tout le circuit électrique. La Mutinerie a réduit leurs chances de rester quelques mois supplémentaires sur l’Arche. Les Conseillers ont pris une décision : descendre sur Terre pour éviter d'autres pertes et éviter de nouvelles insurrections. Lors de la décente, cette partie du vaisseau a été sacrifiée.

La station Arrow habitable | Elle était située à la toute fin de l’Arche, loin de la section Go-Sci., loin des yeux indiscrets. Arrow n'était pas le genre de station qu'on aimait fréquenter. Elle était source de malheur, de fin. C'est là qu'on envoyait dériver les personnes condamnées à mort. Elle était adjacente à la Station Mecha. Autrefois, cette section appartenait à la Chine, mais elle a été renommée. Tous les biens possédés par les défunts étaient soit laissés à la famille soit envoyés à la Station Usine où les objets étaient mis en circulation. Seule la famille proche était autorisée à accompagner les condamnés. La station est tombée dans un champ à Trishana. L'accueil a été douloureux, sanglant, mais rapidement les survivants sont parvenus à se faire une place au sein des natifs. Parmi les survivants, certains ont pu retourné auprès des leurs, à Arkadia. D'autres ont préférés rester à Trishana pour apporter de l'aide à la reconstruction.

La station Tesla habitable | Ancienne station ouvrière, Tesla était en elle-même une petite communauté soudée. Les habitants s'occupaient de machines maintenant l'Arche en sécurité, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de l'Arche. Des équipes se chargeaient de satellites éloignés, d'autres éloignaient les débris spatiaux qui pouvaient endommager l'Arche. Cette station a survécu à la descente de l’Arche sur Terre. Malheureusement, personne ne sait où l’atterrissage a eu lieu et s’il y a des survivants. En réalité, la station s'est retrouvée au sommet de la Chaînes des Cascades où de multiples volcans dorment. La région est occupée par le clan Boudalan.

Les stations survivantes



Arkadia aux environs de Trigeda

Agro sur les terres d'Azgeda

Arrow au sein de Trishana

Tesla perdue à Boudalan

Les objectifs du groupe


En cours d'écriture.

Les croyances


Les lois et les crimes

Conseil : Le Conseil était l'institution gouvernante qui prenait des décisions exécutives pour l'Arche. Il était dirigé par un chancelier. Six sièges composaient le Conseil ; ces personnes étaient dites « conseillères législatives. » Sous le Conseil se trouvaient les officiers généraux qui composaient la bureaucratie de l'Arche et la Garde qui assuraient la sécurité et l'application de la loi. Une fois sur Terre, le Conseil ayant perdu la majorité de ses conseillers s’est perpétué grâce au Chancelier désigné. Le Conseil a créé la Charte Exodus qui contient les nouvelles lois pour gouverner sur Terre : 1. L’utilisation non autorisée d’armes à feu est punissable de 10 coups de fouet ; 2. Seuls les gardes sont autorisés à porter une arme.

Les chanceliers : Les chanceliers sont élus pour des mandats pluriannuels par vote populaire. Le Chancelier était l'autorité suprême sur l'Arche, capable de prendre des décisions exécutives en cas de besoin, mais au jour le jour, toutes les décisions sont votées par le Conseil, le Chancelier jouant le rôle de bris d'égalité si nécessaire.

La milice: Sur l’Arche, pendant près d'un siècle, la milice était chargée de l'application de la loi et de la sécurité. La milice devait effectuer des inspections surprises dans les quartiers d'habitation, surveiller les réunions du Conseil et envoyer à la dérive les personnes accusées de crimes capitaux. Les cadets de la Garde étaient chargés de chaperonner les rassemblements publics tels que les danses. Les gardes étaient principalement équipés de matraques électriques. Sur Terre, les fonctions de la milice se sont étendues : protéger les hommes du ciel contre les menaces extérieures, partir en mission de reconnaissance, sécuriser le périmètre, accompagner les habitants, etc. Autre la milice, personne n’est autorisée à porter une arme à feu. Rôles possibles : commandant majeur, lieutenant, sergent, inspecteur, garde en chef, garde, cadet, etc.

Les crimes : Sur l’Arche, lorsqu’un crime était commis, le malfaiteur était envoyé à la dérive sans possibilité de procès si ce-dernier était majeur. Quant aux  mineurs, âgés de moins de dix-huit ans, ils étaient arrêtés et mis en cellule. Ils étaient jugés une seconde fois lorsqu’arrivait leur maturité. Certains, dont le délit était impardonnable, étaient tout simplement envoyés à la dérive. Cette règle plutôt drastique visait à maintenir une paix solide sur l’Arche.

Les naissances : Depuis trois générations, plus personne n’employait les termes « sœur » et « frère », car les familles ne pouvaient avoir plus d’un enfant. L’oxygène était un luxe, une denrée rare, donc il devait être économisé au maximum. Des parents qui enfreignaient cette loi scrupuleuse, soit avoir un second enfant, étaient condamnés à être propulsés aux confins de l’univers, tandis que l’enfant était directement envoyé aux confinements, où des médecins prenaient soin de lui jusqu’à ce qu’il soit en âge de se prendre en charge lui-même. À l’âge de dix-huit ans, l’enfant était tout de même envoyé à la dérive pour le crime d’être né, s’il n’était pas été adopté au préalable par une famille généreuse n’ayant aucun enfant en charge.
Rôle au sein du peuple

Les métiers : Plusieurs castes existaient au sein de la société de l’Arche. Plus exactement, on y trouvait les membres du Conseil en charge des grandes décisions, plutôt aisés, les scientifiques et les médecins, plutôt dans la moyenne, puis les ingénieurs, les cultivateurs et les travailleur qui eux travaillaient d’arrache-pied pour obtenir des vivres. Un enfant était d’abord jugé en fonction des liens familiaux, donc il suivait la voie de ses parents, sauf si ses talents s’avéraient exceptionnels et d’un grand soutien pour toute la colonie. Puis, il y avait les délinquants qui devaient rester à l’isolement vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ces criminels étaient très mal considérés. Pour cette raison, le Conseil ne leur accordait pas une grande importance.

La mortalité et les rites funéraires

Causes de moralité fréquentes : Le manque d'oxygène ou de nourriture affaiblissait les hommes, provoquant généralement la mort. Le fait d'être si prêts, les uns des autres, entassés comme des sardines, n'aidait pas les maladies à se résorber lorsqu'elles se propageaient dans les stations. Si le suicide était commun, le meurtre l'était beaucoup moins, car tous crimes perpétrés engendraient aussitôt une exécution par éjection.

Rites funéraires : À la mort d'un être cher, les familles pouvaient se réunir afin de traverser un deuil. Toutefois, seule la famille immédiate était autorisée à assister à l'éjection. Aucune tombe, aucune cendre ; persistait seulement le souvenir d'une perte. C'était la coutume, dans l'espace, car l'Arche ne pouvait contenir plus de corps qu'elle ne le pouvait. Les corps en décomposition auraient souillés les lieux, auraient causé la démence chez les habitants. L'éjection était une pratique parfois cruelle, car le sujet était en vie et parfaitement conscient. L'expression : « Le couloir de la mort », prenait tout son sens lorsque l'individu condamnée marchait vers le SAS de la station Arrow pour affronter la fatalité de son existence. À quelques rares occasions, le Conseil se déplaçait pour une éjection. D'ordinaire, des employés de Arrow s'occupaient des préparatifs : formalités, paperasses, détails techniques, mises en garde, démarches à suivre, etc.


avatar
Informations :  
Messages : 632
Disponibilité : Disponible
Crédit : Almost Dawn

Oxygène

Admin
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?

Sauter vers: