AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
X
Le règlement
Le règlement est un incontournable. Il assure le bon déroulement du jeu. Les règles ne sont pas nombreuses, mais sont essentielles. Nous demandons du respect de ces dernières.

Le contexte
Le contexte, régulièrement mis à jour, présente la trame principale d’Almost Dawn, en plus des quelques intrigues centrées sur chacun des groupes. Le contexte rassemble aussi tous les éléments passés.

Les annexes
Les annexes sont sujets utiles qui peuvent à la fois aider lors de l’inscription, mais qui peuvent aussi outiller les membres sur certains détails techniques.

Le bottin
Le bottin est très important, puisqu’il indique quels sont les prénoms et les noms disponibles, quels sont les avatars non utilisés et quel rôle a été attribué aux joueurs. Il vous aide à faire un choix pour votre personnage.

L'inscription
L’inscription est l’étape finale. Vous devez choisir le formulaire qui correspond au groupe choisi. Remplissez le formulaire et celui-ci sera généré automatiquement.



Présentation de Malkia
Mar 30 Mai 2017, 10:21

Malkia
I never fall down. I always fight.

Prénom completMalkiaâge25 annéessituationCélibataireclanAzgedagradeÉlevéerôlePrincessenb. victimesAu moins une dizainephobieÊtre bannieaffiliationNatifs

Une qualitéDéterminéeUn défautImpulsiveUn talentInsensible à la douleur

avatarAdrienne Wilkinson
1. Jugez-vous qu’il est tolérable de tuer un être humain?
Je n’ai jamais hésité à tuer, pas même lors de mon premier meurtre. Jamais mon regard ne s’est détourné devant la mort. Face à elle, je n’ai jamais ressenti la moindre émotion faible, pas de regret, de tristesse, de doute, seulement du plaisir et de la satisfaction à voir mon adversaire mort.
A Azgeda, ôter la vie d’un être humain est une étape obligatoire pour gagner les respects des autres guerriers. C’est une ét ape obligatoire pour que ma mère me respecte. Car tuer rend plus fort, cela nous apprend à être impitoyable, à ne pas nous laisser guider par des émotions faibles tel la compassion ou la pitié. Mais on apprend aussi à ne pas détourner le regard du sang et de la mort. Ceux qui refusent de tuer sont des faibles ou des lâches. Par chance, chez nous, ils ne survivent jamais très longtemps. Car nous vivons dans un monde où seul les plus fort survivent. Et mon peuple survivra. Je survivrai. Jus Drein Jus Daun.
2. Quelle est votre opinion au sujet des Sky People?
Le Peuple du Ciel est un intrus. Destructeur et inadapté à ce monde, ils devraient être tous mort. Aussi mort que les hommes de la Montagne. Ils ne connaissent rien à notre culture, à notre manière de vivre et ils pensent pouvoir s’intégrer, survivre sur notre Terre. Pour moi, ils sont comme de la vermine et nous aurions dû les exterminer. Car comme la vermine, ils sont gênants et ils vont se multiplier petit à petit sans que l’on ne voit rien. Ils vont s’immiscer partout, discrètement et quand l’on s’en rendra compte, il sera trop tard. Ils seront trop nombreux et trop puissants. Bien qu’ils soient maintenant dans la Coalition, la Nation des Glaces ne reconnait pas et ne reconnaitra jamais leur légitimité. Je n'ai et je n'aurai jamais confiance en eux. Malgré leurs paroles, je suis certaine qu'ils seraient prêts à nous trahir et tous nous laisser mourir pour sauver leur peau.
3. Êtes-vous plutôt éclaireur, combattant, cultivateur ou éleveur?
Je viens d’Azgeda. Dans mon peuple, nous sommes presque tous des combattants. Je suis née pour me battre. J’ai manié ma première arme avant même de savoir parler. Je vis pour combattre. Sans pitié, je me suis entrainée pendant des années pour devenir la meilleure combattante possible. Mais ma plus grande force ne réside ni dans mon agilité ou dans ma rapidité mais dans ma résistance à la douleur. Je sais accepter la douleur et l’apprécier, je ne la ressens donc plus. C’est pour moi une sensation agréable. Ne pas ressentir cette douleur me permet de ne pas faiblir lors d’un combat à cause de celle-ci ni de perdre.
4. Si vous deviez vous battre, quelle serait votre arme?
Si je devais me battre, mon arme serait la première chose qui me tomberait sous la main. Si j’ai appris à me servir d’un katana, d’un arc, d’une lance ou même d’une hache, j’ai aussi appris que n’importe quel objet, pouvait devenir une arme s’il était bien utilisé.
Mais sur moi, c’est un katana que j’ai le plus souvent, c’est une question de pratique. Un poignard serait trop petit pour un combat, une lance trop encombrante lors des déplacements, une hache trop lourde et un arc… Est-il nécessaire de dire qu’un arc est inutile lors d’un combat rapproché ?
5. Que craignez-vous le plus?
On pourrait croire que ma pire crainte est ma mère ou même que je redoute sa colère car elle est impitoyable et crainte. Ce n’est pas vraiment le cas mais ma phobie est belle est bien liée à ma mère. Ma pire crainte serait d’être bannie de mon clan. Je sais que ma mère en serait capable car elle a banni son propre frère et le mien. Mais pour ma part, je préférais mourir qu’être déshonorée de la sorte. Être banni est une honte sans nom et je ne peux imaginer perdre mon titre de princesse d’Azgeda. Ni de perdre le respect de mon peuple.
6. Autres à préciser?
...
pseudonymeAnge. âge réel18 anspaysFranceParrainnageNon

Comment as-tu connu Almost Dawn?
Lexa est mon autre compte donc... Ça répond à la question ? :3

biographie
jus drein jus daun



Le fouet s’abattit une nouvelle fois sur ma peau. Je grimaçais légèrement mais je ne bougeai pas. J’étais libre de partir, de mettre fin à cela quand je le désirais. Mais il le fallait, il fallait que je les laisse me fouetter encore.

Je ne me souviens plus quand était-ce la première fois qu’on m’avait infligé une douleur, que l’on m’avait frappée, battue et fouettée. Peut-être même étais-je trop jeune pour m’en souvenir. C’était d’ailleurs les seuls souvenirs que je gardais de mon enfance, la souffrance et la douleur que l’on m’infligeait. Ma mère, la reine Nia, disait que résister à la douleur ferait de moi une meilleure combattante. Et au fil des ans, j’ai appris à accepter cette douleur, à l’aimer. Désormais, je n’étais plus très loin de mon objectif : oublier complètement la douleur pour ne plus la ressentir.

Le fouet claqua encore une fois, je grimaçais encore. J’étais loin de crier de douleur mais elle était toujours présente, encore un peu gênante même si j’aimais cette douleur. Un nouveau coup puis deux autres suivirent avant que je ne puisse m’en rendre compte. Ma peau devait être marquée, endolorie mais je ne sentais rien. D’autres coups suivirent et cette fois, je me retenais de grimacer même si j’en avais envie.

« - Assez. Laissez-nous. »

Surprise, je me tournais vers ma mère. Elle n’aurait pas dû se trouver ici. Je relevais la tête vers elle cette fois en avalant ma salive.

« - Mère. Qu’est-ce qui vous amène ici ? »

Je m’avançais vers la petite table pour attraper mon haut et le remettre, cachant mon dos rougit par les coups.

« - Tu n’assisteras pas à la cérémonie.
- Vous bannissez mon oncle et vous osez nommer cela une cérémonie. Puis-je au moins faire mes adieux ? »


Elle fit un non de la tête. D’après elle, il ne méritait pas mon affection. Mon oncle, le seul membre de ma famille qui m’ait apporté un peu d’amour. Je savais pertinemment qu’elle faisait cela pour m’endurcir, que l’affection que je pouvais porter aux membres de ma famille était une faiblesse. Elle faisait ce qu’il y avait de mieux pour moi, selon elle. Et je ne pouvais pas désobéir à la reine, qu’elle soit ma mère ou non.



J’étais fière. Le menton relevé, les mains derrière le dos, celui-ci droit et l’épée à la ceinture. Au côté de ma mère, je l’observais bannir mon aîné, Roan. Âgé de neuf années de plus que moi, je l’avais toujours envié. Il était le premier né, le futur roi d’Azgeda. Il avait tout et si notre mère n’était pas fière de lui, il arrivait au moins à avoir son attention. J’étais toujours passée en second, toujours après lui. J’avais beau tout faire parfaitement, mère n’y prêtait jamais attention. Jamais je ne m’étais montrée faible ou lâche. Je n’avais jamais hésité à me battre ni même à tuer. Sauf par l'affection que j’avais eu envers mon oncle, je ne l’avais jamais déçu. Roan quant à lui avait été traiter de lâche, il avait même abrégé les souffrances de sa pauvre amante. Une femme qui méritait de souffrir pour avoir tenté d’assassiner sa reine.

Alors, quand je voyais mon frère se faire bannir, je voyais aussi l’occasion de passer au premier plan. Peut-être que notre mère envisagerait de faire de moi son héritière, de me prêter un peu d’attention. Au fond de moi, j’aimais mon frère mais je le jalousais plus encore.

Quelques heures après le bannissement, mes pas me menèrent jusqu’à la salle du trône. Je m’annonçais avant d’entrer et de m’avancer vers ma mère, assise, la tête haute, dominant majestueusement les autres personnes présentes dans la pièce.

« - Mère, nous n’avons désormais plus de chef des armées. Je me demandais si vous songiez à me laisser occuper cette place.
- Non. »


Sa réponse avait été soudaine, sèche et brève. Elle y avait déjà réfléchi et cela se voyait. Mais je ne pouvais m’empêcher d’insister, je voulais cette place, elle me revenait en l’absence de Roan.

« - Pourquoi ?
- Tu n’as pas les capacités nécessaires pour commander mes armées. »


Un tel refus me mit en colère. Roan n’était plus là et pourtant, elle me refusait ce poste. J’en étais capable, j’en étais certaine ! Certainement bien plus que mon ainé.

« - Roan n’était pas plus compétent que moi.
- Tu es imprévisible et impulsive, tu mènerais nos hommes à leur perte. Roan avait été élever pour cela, il avait été éduquer pour diriger des hommes.
- J’avais oublié que je n’ai été élevée que pour être votre plan de secours ! »


Ma colère m’avait fait hausser le ton. Et avant que je ne le vois venir, ma mère se leva et le dos de sa main vient percuter avec violence ma joue. Si je ne ressentis pas la moindre douleur, je tournais tout de même la tête sur le côté et mes cheveux retombèrent sur mon visage. Je les dégageais et sans même adresser un autre regard à la reine, je quittais la pièce. Une fois dehors, je laissais un cri de colère sortir d’entre mes lèvres et résonner dans les longs et froids couloirs.

C’était à l’extérieur que ma colère m’avait mené, pour la canaliser, je n’avais trouvé qu’une chose : me battre. Deux hommes armés se trouvaient face à moi lorsque j’engageais le combat. J’enchainais les coups avec rapidité, des coups remplis de colère. Un coup avec le manche de mon katana à l’arrière de la tête du premier le fit tomber à terre. Mon second adversaire se montra un peu plus résistant mais je parviens à le faire faiblir, son arme tomba à terre. Mon pied poussa l’arrière de son genou pour le faire tomber à terre et mon sabre transperça sa cage thoracique. Je posais le pied sur son buste pour repousser le cadavre et en dégager mon arme. Ce n’était pas la première fois que je tuais un homme ni la dernière. Et comme chaque fois, je n’avais rien ressenti. Ni hésitation, ni compassion, ni regret. Je savais seulement que j’étais parvenue à apaiser ma colère.



Je ne comprenais pas, j’étais perplexe. J’observais ma mère s’incliner devant Heda et devenir le douzième clan de la Coalition. Une Coalition dont nous n’avions jamais voulu faire partie.

Durant de longs mois, nous avions mené une guerre contre le Peuple des Arbres. De nombreux hommes avaient péris. Nous avions trouvé le point faible de notre nouvelle Commandante et nous l’avions enlevé. Costia Kom Louwoda Kliron. J’avais fait partie de ses tortionnaires, j’avais assisté à sa décapitation par ma mère et j’avais moi-même chargée un espion de livrer sa tête dans le lit d’Heda. Malgré cela, ma mère avait ployé le genou. La Nation des Glaces s’inclinait devant Heda et devant sa Coalition. J’avais beaucoup de mal à l’accepter, je ne voulais pas dépendre de cette Coalition et encore moins devoir répondre aux ordres d’une Commandante que je n’appréciais pas. Peut-être était-ce l’influence de ma mère car je n’avais jamais cherché à véritablement connaitre cette femme et je m’en moquais. C'était une Trikru et c'était tout ce que j'avais besoin de savoir.

Mais avec le temps, j’avais appris. Si Azgeda avait refusé de se joindre à la Coalition, onze autres clans se seraient retournés contre nous. De plus, nous avions besoin de cette alliance pour faire face aux hommes de la Montagne. Plus puissants que nous et cachés comme des lâches au cœur du Mont Weather. Ils retenaient plusieurs des notre en otage et eux seuls savaient ce qui les attendaient. Etaient-ils seulement encore en vie ? Je crois que je haïssais plus encore les hommes de la Montagne que la Coalition. Avec le temps, j’avais compris la nécessité de cette alliance.



Le chemin vers Polis n’était plus très long nous serions bientôt arrivés. Les épreuves pour la Cérémonie des Clans allaient bientôt avoir lieu. Je n’arrivais pas à y croire, un treizième clan. Une treizième épreuve. Le Peuple du Ciel avait lui aussi rejoint la Coalition.

« - Notre reine a besoin du pouvoir de Wanheda. Elle la tuera une fois qu’elle la rencontrera.
- Elle ne peut pas, Wanheda est dans la Coalition maintenant.
- La Coalition ne l'a jamais arrêté et si elle le fait cette fois, alors notre reine est faible. »


Murmurait deux des hommes assit à quelques mètres de moi alors que j'attendais que ma viande soit cuite. Quelle naïveté de la part du premier, Wanheda était inaccessible à Polis sous la protection de Heda et de la Coalition. Et je ne digérais toujours pas l’arrivée de son peuple sur Terre. Nous aurions dû les exterminer tous dès leur arrivée. Ils avaient tué bien trop des notre. Mais j'étais persuadée que ma mère agirait, elle n'acceptait pas non plus de voir le Peuple du Ciel dans la Coalition. Ce n'était pas là mon domaine d'action, je ne dirigeai rien, pas même les armées. Elle ne l'avait très bien fait comprendre, Roan était un traitre mais je n'en devenais pas son héritière pour autant. Même lorsqu'il était loin, j'étais encore dans son ombre. Mais j'étais convaincue que j'arriverai à briller durant les épreuves. Je terrasserai les Skaikru et prouverai au peuple parmi lequel j'avais grandi que je serai capable, un jour, prendre la place de ma mère. Roan était mon frère aîné mais c'était un traitre et je ne pourrais jamais accepter qu'il règne un jour sur Azgeda.

Je me levais pour m'avancer vers les deux hommes, posant mes mains sur les épaules de l'un d'eux et me penchait un peu en avant.

« - Wanheda mourra de la main de notre reine, tout comme vous si je vous entends encore remettre en question sa puissance. »


Malkia
Kom Azgeda
avatar
Malkia

Aperçu des capacités
Endurance:
75/100  (75/100)
Vitesse:
65/100  (65/100)
Force:
60/100  (60/100)
Informations :
 
Messages :
220
Pays :
France

Date d'inscription :
29/05/2017

Crédit :
Signature - Solosand modifiée par SIXE
Kom Azgeda
Mar 30 Mai 2017, 10:23
Encore une fois bienvenue ,

Je me hâte de lire aussi cette biographie.


Pain, hate, envy...
Those are the ABCs of me.
You get rid of them and there's nothing left.


Jonathan Murphy
Ste won gon the hundred
avatar
Jonathan Murphy

Aperçu des capacités
Endurance:
55/100  (55/100)
Vitesse:
90/100  (90/100)
Force:
67/100  (67/100)
Informations :
 
Messages :
924
Pays :
Canada

Disponibilité :
4 / 4
Date d'inscription :
10/01/2017

Crédit :
SneakySkunk
Ste won gon the hundred
Mar 30 Mai 2017, 10:38
Ma petite sœur. What a Face Hâte de lire ta fiche et de te croiser en RP. Ca promet. What a Face


Invité
Invité
Invité
Mar 30 Mai 2017, 11:40
Re bienvenue par ici !


Invité
Invité
Invité
Mar 30 Mai 2017, 16:26
Merci à vous trois


I NEVER FALL DOWN. I ALWAYS FIGHT.


Malkia
Kom Azgeda
avatar
Malkia

Aperçu des capacités
Endurance:
75/100  (75/100)
Vitesse:
65/100  (65/100)
Force:
60/100  (60/100)
Informations :
 
Messages :
220
Pays :
France

Date d'inscription :
29/05/2017

Crédit :
Signature - Solosand modifiée par SIXE
Kom Azgeda
Mar 30 Mai 2017, 17:06
Re bienvenue.
L'avatar que tu a pris est cool et va bien dans le thème, je sais pas du tout qui sais, mais elle est cool xD ♥





"We hold on so tight, we cannot deny, Eats us alive, but I don't wanna die "



" No one will win this time, I just want you back. "


Connor
Kom Trikru
avatar
Connor

Aperçu des capacités
Endurance:
66/100  (66/100)
Vitesse:
96/100  (96/100)
Force:
76/100  (76/100)
Informations :
 
Messages :
1956
Pays :
France.

Disponibilité :
4 / 6
Date d'inscription :
22/01/2017

Crédit :
 
Kom Trikru
Mar 30 Mai 2017, 17:25
@Connor Merci!
C'est une actrice qui vient de la série Xena la guerrière


I NEVER FALL DOWN. I ALWAYS FIGHT.


Malkia
Kom Azgeda
avatar
Malkia

Aperçu des capacités
Endurance:
75/100  (75/100)
Vitesse:
65/100  (65/100)
Force:
60/100  (60/100)
Informations :
 
Messages :
220
Pays :
France

Date d'inscription :
29/05/2017

Crédit :
Signature - Solosand modifiée par SIXE
Kom Azgeda
Mar 30 Mai 2017, 17:43
Je savais même pas qu'il y'avais une série xD En tout cas elle est bien ♥





"We hold on so tight, we cannot deny, Eats us alive, but I don't wanna die "



" No one will win this time, I just want you back. "


Connor
Kom Trikru
avatar
Connor

Aperçu des capacités
Endurance:
66/100  (66/100)
Vitesse:
96/100  (96/100)
Force:
76/100  (76/100)
Informations :
 
Messages :
1956
Pays :
France.

Disponibilité :
4 / 6
Date d'inscription :
22/01/2017

Crédit :
 
Kom Trikru
Mer 31 Mai 2017, 12:38
Bienvenue sur AD

En premier lieu, nous te remercions d’avoir arrêté ton choix sur cette communauté et nous te félicitons d’avoir passé cette longue étape qu’est l’inscription. Dans un deuxième temps, nous sommes fières de t’annoncer que cette magnifique biographie que tu as écrite – avec beaucoup de plaisir, nous l’espérons – est enfin validée! Ton intégration commence dès à présent.

Si tu as choisi d’avoir un parrain au sein d’Almost Dawn, celui-ci te préparera une mise en situation en guise de bienvenue et pourra te donner quelques tuyaux.

Nous t’invitons à prendre connaissance des quelques liens ici présents afin de faciliter ton adaptation. Évidemment, tu pourras lire ces détails à ton rythme, mais n’oublies pas que tu dois avoir commencé un RP dans la semaine suivant ton acceptation. Aussi, tel que précisé dans le règlement, ta fiche pourrait se retrouver en danger si tu devais t’absenter plus de deux semaines avant d’avoir pu commencer un RP.

Entrons maintenant concrètement dans l’univers! En tant que nouveau membre, tu auras la possibilité de te procurer une arme gratuitement au marché. Ton choix devra être réfléchi, car cette arme sera ta seule défense dans les premiers RP! Toutefois, l’arme devra correspondre à ton groupe. Les Sky People et les Mountain Men doivent prendre une « arme civilisée » et les Grounders doivent prendre « une arme native. » En prime, tes jauges d’aptitudes commencent à 5 points et s’ajusteront en fonction de l’arme choisie! La vigilance est de mise. Vérifie régulièrement ta balance! Celle-ci pourrait changer au fil des jours.

Mon avis sur ta fiche

Félicitations

Toi, tu vends du rêve avec ce personnage.   Cette meuf, son caractère, sa détermination, sa rage, son implication avec Nia... Elle va foutre un sacré bordel, surtout avec sa haine envers les Mountain Men et les Sky People. Je sens déjà du lourd autour de ses actions et de ses liens!

J’adore les ressemblances subtiles avec Roan, comme le fait qu’elle puisse s’adapter à plusieurs armes lorsqu’elle se bat ou qu’elle tient beaucoup à l’honneur. Hormis Nia, les Azgeda mettent vraiment un point d’honneur sur ce trait de caractère!

« Alors, quand je voyais mon frère se faire bannir, je voyais aussi l’occasion de passer au premier plan. Peut-être que notre mère envisagerait de faire de moi son héritière, de me prêter un peu d’attention. Au fond de moi, j’aimais mon frère mais je le jalousais plus encore. »    Une relation expliquée en quelques mots, tout est dit, tout est parfait. Ce n’est pas mentionné qu’elle le déteste, ce n’est pas mentionné qu’elle l’aime à la folie. En fait, c’est une relation qu’on pourrait parfaitement voir dans une famille où les parents poussent les enfants à se faire compétition.

OMG! Sérieux, quand elle lève le ton contre sa mère, je me disais déjà qu’elle allait se faire gifler pour ça. Le cri de colère qui suit, cette meuf a de la rage à expulser! Je te le dis, elle va montrer son vrai caractère à tout le monde et elle fera peur. J’ai hâte de te voir jouer l’opposé de Lexa, ça sera formidable!

Le moment avec Costia... Que puis-je en dire? J’ai adoré, même si les événements ne sont pas agréables du tout. Tu montres une force de caractère avec ton personnage. Tu vas te faire détester pour ça, c’est indiscutable! Et en plus ça suit des événements de la série, de l’histoire de tes liens et de l’histoire des clans!

Comme tu t’en doutes, je me dois d’accepter cette biographie. J’aime le style qui regroupe à la fois son histoire et des extraits de scènes. J’espère avoir l’occasion de la croiser en RP! En vrai, j’espère que tout le monde aura l’opportunité de la croiser en RP.  



Pain, hate, envy...
Those are the ABCs of me.
You get rid of them and there's nothing left.


Jonathan Murphy
Ste won gon the hundred
avatar
Jonathan Murphy

Aperçu des capacités
Endurance:
55/100  (55/100)
Vitesse:
90/100  (90/100)
Force:
67/100  (67/100)
Informations :
 
Messages :
924
Pays :
Canada

Disponibilité :
4 / 4
Date d'inscription :
10/01/2017

Crédit :
SneakySkunk
Ste won gon the hundred


Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Présentation de Malkia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Almost Dawn :: Le rite de passage :: La dernière étape :: Les présentations menacées-
Sauter vers: